Infertilité masculine et écologie – Plus de 50% des jeunes espagnols ont un sperme de mauvaise qualité

AFP – Jeudi 2 octobre, 19h26

"MADRID
(AFP) – Plus de la moitié des jeunes espagnols ont un sperme de
mauvaise qualité, selon les critères de l’OMS, et auront plus de
difficultés à avoir des enfants, d’après une étude espagnole présentée
jeudi.

Selon
cette étude réalisée sur des échantillons de sperme de 1.239 jeunes
espagnols âgés de 18 à 30 ans, "on peut parler d’une sous-fécondité ou
qualité séminale anormale pour 57,8% des jeunes" espagnols, indique
dans un communiqué l’Institut Marques de Barcelone, spécialisé dans les
traitements contre la stérilité, qui a réalisé l’étude.

Ces
jeunes auront "plus probablement des problèmes" de fécondité, mais cela
ne signifie pas forcément qu’ils ne pourront pas avoir d’enfants, a
expliqué à l’AFP le professeur Juan Alvarez, co-signataire de l’étude
publiée dans une revue médiale spécialisée, Andrologia.

Le professeur Alvarez a souligné qu’il n’existait pas à sa connaissance d’étude comparative au niveau européen.

L’étude montre aussi "d’importantes disparités géographiques dans la qualité séminale en Espagne",
avec "les niveaux les plus importants d’oligospermie (quantité
anormalement faible de spermatozoïdes dans le sperme) dans les région
les plus industrialisées".

"Les altérations dans la concentration
du sperme pourraient remonter à la période embryonnaire (avant la
naissance des individus en question) et être dues, dans les zones très
industrialisées, à l’exposition de l’embryon à des perturbateurs
endocriniens à travers le cordon ombilical", explique l’Institut.

"Les
perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques qui agissent
dans l’organisme comme des hormones féminines" et tendent à
"s’accumuler dans l’organisme dans les graisses comme le lait
maternel", explique l’Institut.

Ces substances, dont 550 d’utilisation habituelle, répertoriées par l’Union européenne, sont "très résistantes à la biodégradation et sont présents dans notre alimentation", indique encore l’Institut Marques."

Publicités
Cet article a été publié dans Santé & bien-être. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s