Les champignons pour dépolluer

Technologies vertes ; Dépollution : Paul Stamets et d’autres mycologues préconisent de développer la permaculture de champignons, considèrent la fungiculture comme une source importante de nourriture et de molécules utiles pour le futur et pensent que dans le domaine de la bioremédiation. Ils pensent que les champignons peuvent aussi jouer un rôle très important dans le domaine de la dépollution ; en accompagnement de la phytoremédiation ou de l’utilisation de divers micro-organismes ; utilisés seuls ou en association épuratrice…
Certaines espèces s’avèrent en effet capable de remarquablement bien bioconcentrer les métaux ou radionucléides du sol ; Selon eux, la mycoremédiation (parfois traduit par fongoremédiation), dont via la mycofiltration permettrait de détoxiquer des milieux (eau, air, sol) moins couteusement qu’avec les techniques physico-chimiques classiques et plus rapidement que via la phytoremédiation. Elle demande encore cependant une meilleure connaissance et maîtrise de la culture des myceliums dans un sol ou un substrat pollué ou dans un matériau filtrant un air ou une eau polluée.

sources : http://fr.wikipedia.org/wiki/Champignons

Publicités
Cet article a été publié dans Santé & bien-être. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s