Vivre avec un hyperactif

« Le besoin permanent de faire des choses s’apparente souvent au désir de tout contrôler. Ce qui réduit d’autant l’espace de liberté du partenaire. »
« Aider l’autre à se détendre
Parfois, l’hyperoccupation traduit une culpabilité inconsciente (peur de mal faire, de ne pas faire ce qu’on aurait dû faire), génératrice de stress et d’insatisfaction. Or ce stress est contagieux. Pour conserver sa sérénité, le conjoint de l’hyperoccupé doit être capable de prendre conscience du stress généré par l’autre et de le tenir à distance. »
« Enfin, les hyperactifs au travail sont dans une logique perfectionniste qui trouble parfois leur perception des enjeux réels. L’autre peut les aider en mettant du rationnel dans l’émotionnel, et en dédramatisant la situation, par le biais de l’humour, par exemple. On ne peut pas changer l’autre. Mais on peut l’aider à devenir son meilleur ami ! »

sources http://www.dossierfamilial.com/sante-psycho/psycho/vivre-avec-un-hyperactif,1371
à lire aussi : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hyperactif

Publicités
Cet article a été publié dans Santé & bien-être. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s