Du Tibet et du gouvernement chinois

« Il se passe des choses « rigolotes » au Tibet en ce moment. La tradition des bouddhistes tibétains est que certains maîtres, dont le Dalai-Lama, se réincarnent dans un nouveau-né au moment de leur mort. Le Dalai-Lama actuel est pour les croyants la 14e incarnation du maître original et à 79 ans, on s’attend à ce qu’il meurt bientôt.
Seulement il y a un problème: il est censé se réincarner au Tibet, contrôlé par les autorités chinoises, qui ont annoncé qu’elles chercheraient elles-même le 15e Dalaï-lama. On imagine bien que c’est en vérité la perspective d’obtenir une marionnette politique qui les fait prendre au sérieux cette tradition.
Or il y a un moment, le Dalaï-lama a annoncé qu’il ne se réincarnerait pas, terminant la lignée avec son incarnation probablement la plus populaire. Ça a énervé le parti communiste chinois qui a récemment déclaré qu’il n’y connaissait rien et qu’il ne pouvait empêcher sa réincarnation:
http://www.nytimes.com/…/chinas-tensions-with-dalai-lama-sp…
On a donc un leader d’une religion qui laisse tomber une croyance démodée et un parti athée qui explique le fonctionnement de la réincarnation. J’ai trouvé ça amusant. » Yves Quemener

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s